Archives de catégorie : Solutions

Liste des enjeux où la motos représente une solution, un problème ou un dilemme.

Accèder à l’estacade et au pont Victoria pour contourner Champlain : Un rêve de motocycliste

Ce n’est un secret pour personne, le pont Champlain est à éviter pour tous les usagers de la route aux heures de pointes.

Congestion du pont Champlain vue de l'Île des Soeurs
Congestion du pont Champlain vue de l’Île des Soeurs

Imaginez maintenant un motocycliste, vêtue d’un vêtement de protection et d’un casque avec nos chaleurs d’été (sans air climatisée) qui en plus doit endurer la chaleur et les odeurs des gaz d’échappement de ses voisins automobilistes et camionneurs pendant d’interminables quarts d’heures. C’est assez pour décourager le banlieusard propriétaire d’une moto d’utiliser son véhicule à deux roues pour se rendre à Montréal.

Tracé détaillé d'une voie de contournement pour moto entre Montréal et sa rive-sud via l'estacade du pont Champlain (tracé sur Google Maps)

Il faut une voie de contournement au pont Champlain pour les motocyclistes mais les autres ponts (et tunnel) sont tout aussi congestionnés … Sauf l’estacade! Ce lien qui relie Montréal à la rive-sud est la seule option sous-utilisée par le MTQ car il nécessite des investissements majeure pour en adapter les accès aux voitures. Mais donner le droit de passage aux motocyclistes ne nécessite AUCUN INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURE.

UTILISER L’ESTACADE!
Qu’est-ce qui nous en empêche? … Un vulgaire cadenas sur le pont Victoria!

Un motocycliste peut très bien utiliser le pont Victoria (route 112) pour traverser l’écluse de Saint-Lambert puis bifurquer sur la route en gravier de la voie maritime jusqu’à l’estacade du pont Champlain.

Accès à l'estacade par la route de la voie maritime et le pont Victoria
Carte géographique de l’accès à l’estacade par la route de la voie maritime et le pont Victoria
Vue de la barrière qui sépare la chaussée du pont Victoria de la route de la voie maritime qui mène à l'estacade du pont Champlain
Capture d’écran de Google Streetview où on voit la barrière qui sépare la chaussée du pont Victoria de la route de la voie maritime. Cliquez ici pour voir la carte de Google Maps
Obstacle (chicane) créé par trois murets oranges pour ralentir les cyclistes sur la piste cyclable pont Jacques Cartier
Obstacle créé par trois murets oranges pour ralentir les vélos sur la piste cyclable pont Jacques Cartier

Les seuls investissements à prévoir par le Ministère des Transports serait l’installation d’une barrière automatisée actionnée à la lecture des plaques d’immatriculation par un balayeur numérique (scanner), comme ceux du péage du pont de l’autoroute 25, qui détecteraient les motocyclettes pour empêcher les autres véhicules ou vélos de d’accéder au tablier du pont Victoria. Aussi des murets oranges, comme ceux de la piste cyclable du pont Jacques Cartier, pourraient servir d’obstacles pour limiter la vitesse des motocyclistes sur la route de la voie maritime.

Vue de la route en gravier de la voie maritime
Vue de la route de la voie maritime qui relie l’estacade à l’écluse de Saint-Lambert. Ce chemin de gravier est la propriété du gouvernement fédéral et un tronçon de la route verte.
Tablier de l'estacade du pont Champlain où la voie est déjà prête pour que les véhicules circulent sans danger pour les cyclistes (photo de StéphaneLaporte.com)
Tablier de l’estacade du pont Champlain où la voie est déjà prête pour que les véhicules circulent sans danger pour les cyclistes

Une petite réduction qui en dit long et la SAAQ n’y est pour rien

SIX! 6! Six beaux dollars de réduction sur une facture qui fait en moyenne cinq cents dollars et des poussières. Et ils ont le culot de nous présenter ça comme un gain… Mais un gain pour qui!?

La Société d’Assurance Automobile du Québec a annoncée le 27 novembre dernier les très attendues chiffres de sa réduction sur les frais d’assurance et d’immatriculation des automobiliste ET MOTOCYCLISTES du Québec pour l’année 2015. Par ces temps d’austérité les attentes n’étaient par très hautes. Mais l’espoir étant humain la déception est grande et frustrante ; 6$ d’économie! Tout ça pour ça!?

Les mathématiques des statisticiens sont maîtres dans l’assurance

Avec la vision très (trop) rationnelle des mathématiciens de la SAAQ on n’a pas besoin de calculatrice pour comprendre que ça coûte cher de rouler à moto au Québec. Or avec une facture d’immatriculation aussi élevée ce n’est pas demain la veille qu’on assistera à une croissance du nombre de motocyclettes plaquées sur nos routes. Or la méthode de calcul de la SAAQ requiert du volume pour obtenir une atténuation du frais déboursé pour chaque accidenté. C’est la loi du nombre vous dirons les plus rationels.

Rationel VS émotionel = Voiture VS moto

Sans privilège, tels qu’un accès à des voies réservées, le plan de transport tel que conçue par le Ministère Des Transports Du Québec (MTQ) est un frein à l’usage de la moto (et scooter) à l’heure de pointe. Il n’y a là aucun argument en faveur d’un choix rationnel de la motocyclette comme moyen de transport urbain.

Or si la moto est exclue des choix rationnels d’une personne rationnelle, il ne reste que l’option d’un choix émotionnel pour expliquer l’achat d’une moto aujourd’hui. Le hic c’est que le profil de gens qui agissent avec maturité sur la route sont des gens rationnels, c’est eux qui aident à faire baisser la facture d’assurance dans un groupe. Loin de moi l’idée de réduire tous les motocyclistes à une bande d’écervelés irrationnels … Mais c’est probablement ce que diraient les chiffres d’un statisticien s’ils auraient le pouvoir de la parole.

C’est là qu’une décision politique s’impose: C’est au MTQ, notre gouvernement, à ajuster notre législation pour que les motocyclettes soient mieux intégrer parmi le bouquet des solutions disponibles et ce SANS INVESTIR DANS LES INFRASTRUCTURES!

À partir du moment où les lois du code de la route cesseront de ne traiter la moto, non pas comme un vulgaire véhicule de loisir mais plutôt comme le véhicule idéal pour les déplacements urbains, que la motocyclette deviendra un choix rationnel qui pourra être considérer par un plus grand nombre d’usagers de la route. Peut-être qu’à partir de ce jour les statistiques du nombre d’usagers VS le nombre de blessés sera assez équilibrer pour nous offrir une baise de notre facture de la SAAQ.

D’ici là, rouler prudemment et restez optimiste! 😉

Notre contribution à la signalisation routière québécoise

Notre signalisation routière pour annoncée le covoiturage au Québec mérite une légère mise à jour !

Voici une proposition clé en main, pour économiser la sur-facturation, pour nos amis du Ministère des Transports (MTQ), de panneau de signalisation que j’aimerais voir sur l’autoroute 15 et toutes les autres voies réservées de la région de Montréal :

Covoiturage moto voiture autobus

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Carpool_sign_moto_car_bus.svg

Je ne retiend aucun droits d’auteur sur ce pictogramme. Libres à vous de l’utiliser comme bon vous semble.